AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Portes ouvertes...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Ven 24 Nov - 0:37

Lorsque Gigi bu à la bouteille tendu, la vestale le questionna. Pendant un court instant, la gorge en feu, il ne put répondre ; ce bref moment suffit pour encore la faire disparaître… Gigi l’aperçu derrière le bar.

Elle revint avec un drap blanc et s’agenouilla devant Gigi. Heureusement que le jeune Italien n’était qu’à moitié nu… la situation aurait encore plus porter à confusion…

Après avoir prit une dernière rasade Gigi présenta ses pieds.
Le visage crispé, la tête détournée, Ginorio répondit.


Je ne connais malheureusement pas cette femme AIE une femme énigmatique aux multiples facettes OUILLE une femme de caractère à l’humeur changeante OUILLE mais aussi une femme franche et sensée AIE bref un « melting-pot » de contradiction, un régal OUILLE…
Certains l’appel Angie, d’autres Imagine, ont entend même La Chetron Sauvage origine blouson noir… mais « l’appellation » Impure reste ma préféré…

Monsieur J M !! Avec un large sourire Vous semblez bien informer… Vous allez donc sûrement pouvoir m’indiquer où trouver cette femme…
Je vous prierais néanmoins de garder à discrétion ces informations. Le fruit d’un travail d’infiltration long de plusieurs cycles en dépend. Nous avons désormais trois voix au sein d’un tribunal surpuissant, et nos exactions commencent à rapporter.
Donc chuuttt « La Famille » vous le rendra… (fuck hrp O_o ^^)

Gigi avait toujours la tête tourner mais ne sentait plus les douleurs résultant de l’extraction des corps étrangers.
Il tourna donc la tête vers sa nurse de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Ven 24 Nov - 16:25

Ses révélations sur l'identité de la femme qu'il recherchait la laissèrent sans voix. Comment pouvait-il savoir autant de choses sur elle même, alors qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés, ou du moins pas face à face. Qui donc avait bien pû lui fournir autant d'information à son sujet? Elle réfléchit quelques instants, se disant qu'il était en effet certain qu'ils ne se soient jamais croisés, puisqu'il ne la reconnaissait pas. Mais son effort de concentration chassait peu à peu l'effet de l'alccol, et elle sentait la peur poindre à nouveau le bout de son nez, alors elle se leva pour cesser de réfléchir.

L'Impure est la façon dont moi aussi je préfère que l'on me nomme.

Elle reprit la bouteille, et but à nouveau à même le goulot, comme pour tenter de se donner une certaine constance. Elle ne comprenait rien à ce qu'il venait de raconter... De quelle missive parlait-il? Et aussi de quel compagnon? Un tribunal, de l'infiltration? la tête lui tournait légèrement, alors elle s'assit sur l'accoudoir du fauteuil, sans quitter l'homme du regard.

Merci pour la définition que vous venez de me donner de moi même, je l'ai trouvée plutôt flatteuse... Mais j'avoue ne pas comprendre de quelle missive vous parliez tout à l'heure...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Sam 25 Nov - 3:31

La réponse de la vestale laissa Gigi sans voie…
Elle semblait en effet être la femme qu’il recherchait. Mal à l‘aise de l’avoir ainsi complimenté, faisant semblant de n’avoir rien entendu, il voulut redresser la barre.


Heu !!... heu…

Lorsqu’il eu enfin trouvé un bémol à sa description, l’Impure reprit.
Gigi ne put alors feindre une cécité auditive spontanée… il tenta néanmoins un dernier subterfuge.

Se prenant les pieds il lança

Ha c’est déjà fini !!!... hein hein !!!... vous avez fais du bon travail, je n’ai presque rien sentit…

Un second « duel de regard » débuta… Rapidement Gigi compris que même si il était en meilleure posture, il ne s’en sortirait pas si facilement…

Ginorio se décida donc à répondre.


Vous dites être la femme que je recherche !… vous connaissez mon identité de juges infiltrés !… vous m’avez fait parvenir une missive par l’intermédiaire de l’uns de mes frères d’armes !... et vous ne comprenez pas !!!
Pardonnez moi de douter de votre identité mais là c’est moi qui comprend plus ! Auriez vous la preuve, ou quelqu’un pourrait t’il confirmer vos dires !?


Hrp : missive = petit coucou de ta part transmit par un collègue = une raison de venir triper avec vous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Dim 26 Nov - 0:38

Elle ignorait si elle devait être amusée par la situation et la gêne qui semblait s'être emparée de cet homme, ou plutôt être vexée qu'il lui demande des preuves sur son identité. Elle sembla hésiter un instant, et puis finit par se décider à lui répondre.

D'un main décidée, elle détacha le premier bouton de sa chemise, et écarta légèrement son col, en penchant la tête en arrière.


Je doute que quelqu'un vienne confirmer mes dires à cette heure matinale, mais je suppose que vous n'ignorez pas que l'Impure posède l'empreinte indélibile d'une pointe de couteau sur la gorge...

Regardez donc, elle est juste là.

Le fait de parler de celà lui fit revenir en mémoire bien des choses, et elle ferma les yeux pour chasser les images qui ressurgissaient devant ses yeux.

HRP: Je fais parfois des choses étranges dans mes MPs... Mais je pense me souvenir en effet d'un monsieur à qui j'ai répondu de la part d'une "illuminée"... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mar 28 Nov - 3:49

Un bref instant « de flottement » ponctua les soupçons d’Il Giudice. Puis Angie se déboutonna partiellement laissant apparaître son sublime cou…
Au première abord Il Giudice sembla choqué… il commençait à comprendre le surnom « d’Impure »…

Lorsqu’elle tira sur son col Ginorio vit la couleur rubiconde d’une jeune blessure… Une imperfection, qui par la décoloration et la boursouflure occasionnée, brisait l’hâve buste de la dame … Une imperfection qui n’empêcha pas Gigi de plonger plus profondément son regard dans ce décolletée…

Apres s’être remit de ce spectacle Gigi décida de se lever afin de se revêtir. Il marcha sur la pointe des pieds jusqu'à ses affaires. Il renfila ses guenilles et prit ses Skin-Dhu et ses bottes à la main.

En se rapprochant du fauteuil il répondit


Mes services de renseignements ne m’ont pas informés de ce signe particulier… vous m’en voyez désolé… cependant à leurs décharge, c’est vrai qu’ils sont nettement plus performants lorsque la cible représente une menace…

En se rasseyant
Par contre le couteau dans cette ourlet pourrait peut être… Ho et puis non ! Ne vous justifiez pas !!
De toute façon si vous me mentez... je vous tuerais…

Ces dernières paroles furent suivit d’un large sourire… puis Ginorio reprit en posant ses bottes à ses pieds et en dégainant l’uns de ses poignards.

Enchanté de vous rencontrer ! Merci encore de m’avoir ôter cette « épine du pied » (hohoho… pffff ^^) je vous en suis infiniment reconnaissant et redevable…
Mais pourrais-je abuser de votre hospitalité en vous demandant de quoi me vêtir décemment !!

Enfin Ginorio prit délicatement son pied gauche, le posa sur son genou droit, et tenta tant bien que mal d’extraire à la pointe de son couteau les plus petits morceaux de verre restants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mer 29 Nov - 0:16

A l'écoute de ses premières phrases, alors qu'il revenait vers le fauteuil, elle ne sut pas trop comment ele devait les interpréter. Cet homme était décidément pour le moins le genre de visiteur inhabituel en ces lieux.

Sous-entendriez-vous par là que je ne représente pas la moindre menace?
J'avoue que je ne sais pas si je dois prendre celà comme un compliment, ou comme le fait que vous me pensiez faible?

Elle finit tout de même par lui tendre également la main, d'un geste franc.

Enchantée moi aussi, Seigneur Gigi.

Pour vos vêtements, j'avoue que je vous imaginais en effet mieux habillé que les guenilles avec lesquels vous êtes arrivé ici...

Ne bougez pas, je devrais bien trouver quelque chose à l'étage... D'aileurs, vous devriez me suivre, vous pourriez en profiter pour vous rafraichir à votre aise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mer 29 Nov - 17:56

Lorsque la femme rétorqua, Ginorio fut alors sur de son identité… il retrouvait la femme de caractère qu’ont lui avaient décris…

Il la rassura donc immédiatement avant qu’elle fasse part de « sa réciprocité d’enchantement »…

Prenez ça comme un compliment bien sur!!…

Puis laissant finir Angie, Gigi reprit avec un petit rictus narquois.

Mon accoutrement… il est dut au fait que j’était en mission… une mission d’observation dans les « tonneaux villes » des parasites cavernicole… j’ai nommé les Pacifs…
Je questionnais des hauts dignitaires Draenorien sous uns des ponts de ça capital, lorsque les troupes Gegeienne ont attaquées… l’endroit devenait trop dangereux je me suis donc éclipsé…
Je vous avouerai que j’espérais faire d’une pierre deux coups en venant ici… vous rencontrer et parfaire ma mission en tombant sur celui qui se surnomme « le Fou »…

Mais assez parlé de moi ! En se levant pour marquer son approbation à faire un brin de toilette.

Comment vont vos compagnons ? Les affaires marches bien dans vos différents territoires !?...

En ouvrant la porte donnant sur l’escalier qui menait à l’étage.

… La LAZ semble s’essouffler !! Sur cette exclamation Gigi, par pure galanterie, resta immobile attendant que L’Impure lui indique le chemin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mer 29 Nov - 23:21

En entendant parler de celui qui se surnommait lui même "le fou", elle émit un rire qui avait quelque chose de presque malsain tant il était étrange. Cet éclat résdonna un instant dans la cage d'escalier, se répercutant contre les murs, et faiblissant au fur et à mesure de sa prgression vers l'obscurité.

Le seigneur Draenor... Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il n'a jamais mis les pieds dans cet endroit, ce serait mentir, mais celà fait un petit moment qu'il n'est pas venu.

Au dernières nouvelles, il prétendait avoir perdu la tête à l'instant où je lui avais brisé le coeur, ne trouvant sans doute rien de mieux pour expliquer ses actes.

Elle fit une grimace totalement impossible à interprété, et continua d'une voix monocorde.

A moins que vous ne soyez tombé sur sa fiche d'identité, celle où il a fait inscrire être mon amant officiel?

Elle se tut ensuite, et voulut poser son pied sur la première marche, mais se ravisa aussitôt... Un reste de précaution sans doute.

Allez-y, je vous suis! Je n'ai pas pour habitude de tourner le dos au danger, aussi minime soit-il. Mais n'y voyez en rien une offense, juste une mesure de sécurité.

Elle referma la porte derrière eux, avant d'enfin répondre à ses questions.

Mes territoires se portent plutôt bien en ce moment, ainsi que ceux de mes alliés.

Les seuls soucis que je rencontre sont surtout dûs à l'ennui qui s'est emparé de mes troupes... Une bonne petite guerre ne leur ferait pas de mal, si vous voulez mon avis!

Et, voyez-vous, si il y a des dizaines, que dis-je, des centaines de villages sur lesquels je pourrais les envoyer se défouler, je n'ai guère envie de leur faire perdre leur temps et mon argent par la même occasion, face à des Seigneurs qui ne méritent même pas qu'on s'y arrête... Je ne salirais même pas ma lame pour trancher la gorge de certains d'entre eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 30 Nov - 2:29

L’évocation du surnom d’un seigneur sembla faire sortir de ses gonds l’Impure. Ne cherchant évidement pas le conflit Ginorio voulut lui répondre de suite, lorsqu’une certaine excitation s’empara de lui… Elle avait posé le pied sur la première marche… elle s’apprêtait à monter…
Son attitude de gentlemen allait payer… non content d’avoir put plonger son regard dans son décolleté, Gigi s’impatientait de pouvoir contempler son postérieur tout au long de la monté… O_o :p


Malheureusement Angie se ravisa…

En la dépassant Ginorio lui glissa quelques mots d’excuses concernant Draenor… et fit remarquer sont mécontentement pour le peut de confiance qu’il lui était accordé… (à Gigi le peut de confiance bien sur… pas à Téné)


Lorsqu’elle referma la porte l’obscurité s’accentua… Gigi, manquant de tomber à chaque marche, s’aidait de la rambarde et de l’uns des murs pour se guider… Tout en évoluant péniblement il « buvait les paroles » de l’Impure…


Gigi était enfin arrivé en haut de l’escalier… Un sec TOC attestait de la rencontre entre le crâne du jeune Italien et la porte du haut…

Apres être sortie de l’obscurité en ouvrant la porte, Ginorio se retourna rapidement laissant Angie dans la pénombre quelques marches plus bas… Il lui répondit alors d’un ton grave.


Vos soldats « perdent leur temps » à s’entraîner, à croupir dans vos casernes, à ne pas guerroyer… et « une bonne petite guerre » leur ferait même le plus grand bien… si vous voulez mon avis… sourire sur cette dernière réplique, puis reprise du « ton grave »
Même si ces seigneurs « n’en valent pas la peine » vous devriez vous penchez plus sur le sujet…

Ceci étant dit il nous reste le problème de l’argent… léger blanc accompagné d’un regard inquisiteur La Famille perçoit plus de trente milliards chaque jour grâce à ses extorsions, rakett, détournements, protections de tout genres, et autres business inavouables… un rapide clin d’œil conclua cette phrase.

Nous vient ensuite le problème de votre lame salie…
Ginorio dégaina alors ses Skin Dhu avec la rapidité d’une puce bondissante. Après avoir fait effectuer un habile 180° à ses poignards il tendit les deux manches à son interlocutrice en contre bas, puis reprit…
Prenez les miennes !! Elles adorent s’abreuver du sang de ces couards, elles adoraient « trancher la gorge de certains d'entre eux »…

Mais bon ! ont dois pas parler des mêmes…

Je vais à gauche ou à droite ?? en rangeant ses couteaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 30 Nov - 13:31

Elle se sentit soudain plus nerveuse. Le fait de parler de Draenor lui avait remis en mémoire certains souvenirs... des images de cette nuit après laquelle il avait commencé à s'imaginer qu'un lien serait possible entre eux... Un lien... Comme si il était possible que son coeur à elle, si froid depuis si longtemps, s'accroche encore à quelque chose!

Ce réveil de sa mémoire, ajouté au regard que Gigi posa sur elle en la dépassant, lui rappelèrent qu'elle avait un corps, et qu'elle était une femme... Elle serra un de ses poings, rentrant ses ongles dans la paume de sa main, pour faire souffrir ce corps qui était si faible et qui l'avait trahie...

Elle entama à son tour la montée de l'escalier, observant l'homme qui la précédait. Lorsqu'il fut arrivé en haut, elle se trouvait encore quelques marches en contrebas. Il ouvrit la porte, et sa silhouette à lui, plus haute, et baignée par la lumière qui apparut alors, avait quelque chose non pas d'intimidant, mais d'imposant.

Sa voix s'éleva alors, ajoutant encore un peu à cette impression qu'elle avait. Elle était bien plus profonde et grave que quelques instants plus tôt, et elle se demanda si c'était le fait de parler de guerre qui était responsable de ce changement, ou bien le fait qu'il se sente à présent en position de supériorité face à elle... Peu importait après tout!

Lorsqu'il sortit ses lames, elle eut un léger mouvement de recul, à peine perceptible, et son visage blémit. Pourtant, les mots qui suivirent ce geste la rassurèrent, même si elle ne sut une fois de plus pas quelle attitude elle devait adopter.

Elle finit par tendre une de ses mains, mais il était trop tard, il semblait avoir changer d'avis. Il pronnonça une phrase qui ressemblait plus à une interrogation masquée qu'autre chose, et rangea ses armes. Elle ne put alors retenir les mots qui s'échappèrent de sa bouche:


Etes-vous venu ici pour me rendre une visite de courtoisie, Seigneur Gigi, ou pour tenter de me sonder sur mes projets? (Les murs ont des oreilles^^)

Elle se mordit immédiatement la lèvre inférieure, et reprit un ton un peu moins agressif.

Veuillez m'excuser, mais je...

A gauche, prennez à gauche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Ven 1 Déc - 14:24

Dès le début de leur rencontre l’Impure était sur la défensive… Bien qu’elle appela rapidement Ginorio par son sobriquet le plus familier, elle semblait toujours à l’affût du moindre signe d’hostilité de sa part…

Gigi était tiraillé par ses sentiments. D’un coté il se plaisait à penser que l’Impure le craignait ; d’un autre il n’aimait pas cette impression de doute qui planait…

Mais Gigi tirait son plus grand désarroi du fait qu’il était intimement convaincu qu’Angie feignait l’anxiété afin de flatter son convive… C’était la seule explication logique au comportement craintif de la femme au cœur de glace…

Afin d’essayer pour la énième fois de détendre l’atmosphère, en souriant il lança


Vous n’allié jamais travail et loisir !?
En l’occurrence c’est belle et bien une visite courtoisie qui m’amène ici… après si je peut glaner deux trois petites infos je dis jamais non…
Mais ne vous excusez pas !! c’est de ma faute…

Un clin d’œil ponctua les paroles de Gigi et précéda le retournement vers la gauche.

Il découvrit alors le corridor jouxté de portes qui s’offrait a lui. La décoration très épurée était constituée essentiellement de cirfeux accrochés aux murs et de quelques souvenirs « du temps de la Chaldée © »…

En passant devant l’unes des portes Gigi crut reconnaître la délicate odeur qui se dégageait des vêtements de l’Impure…
N’écoutant que son instinct et misant sur le fait qu’il n’y avait pas de chambre « d’amis », Gigi s’arrêta net et posa sa main sur la poigné… Il n’avait rien à perdre… au pire, il arriverait peut être à arracher un sourire (sans alcool) à son interlocutrice…
Il dit alors d’un air perplexe.


C’est bien ici… !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Ven 1 Déc - 19:09

Une fois de plus, son cerveau servait d'arêne à toutes sortes de sentiments... Gladiateurs qui y menaient une joute des plus violentes, prêts à se battre jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Elle même aurait voulu les voir tous s'éteindre, qu'enfin cesse le combat, peut importe celui qui resterait debout.

Inconsciemment, elle porta ses mains à ses tempes, comme si celà lui était d'un quelconque soulagement. En son fort intérieur, elle avait envie d'hurler pour les faire taire... Pousser un cri à vous glacer le sang, violent comme un éclair déchirant le ciel! Mais elle n'était pas seule, alors elle se retint.

Elle laissa retomber ses bras le long de son corps, et leva son regard éteind et pourtant tellement profond, comme une nuit sans étoiles, vers son interlocuteur. Elle aurait voulu croire que oui, elle aussi pouvait parfois se reposer, oublier l'angoisse, la méfiance aveugle, le calcul des risques, etc...

Le sourire et le clin d'oeil qui accompagnèrent les paroles de l'homme y furent-ils pour quelque chose? Encore à l'heure actuelle elle ne saurait le dire, mais toujours est-il que tout à coup un des liens qui la reliait à la peur vola en éclats. Après tout, elle était ici dans son repère à elle, et si elle avait déjà réussi à venir à bout de plusieurs hommes ailleurs, celà lui serait possible ici aussi... Celui-ci n'avait guère l'air plus impossible à maîtriser qu'un autre.

Elle ne répondit pas à son sourire, elle en était incapable, mais son visage devint en tous cas moins figé, ses traits se relachèrent visiblement, et elle lui répondit avec une voix plus neutre.


Oui, c'est bien ici. Comment avez-vous fait pour le savoir?

Elle poussa la main de l'homme bas de la clenche, et ouvrit la porte en passant devant lui. La pièce était très sombre, aussi alluma-t-elle rapidement un cirfeux posé sur une petite table.

Entrez, voyons.

Mais ne racontez jamais que l'Impure vous a ouvert les portes de sa chambre, on vous prendrait pour un fou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Dim 3 Déc - 7:28

Lorsque l’Impure questionna le jeune Italien sur sa capacité ultra sensorielle il ne sembla vouloir lui répondre… Cette non réponse associée au regard énigmatique de Gigi, aurait put être mal interprétée… Mais elle résultait en fait du contact entre leurs deux mains…
En effet sous la blême peau de pêche semblait se consumer un feu ardent… le foyer d’une passion infinie… Sa peau était brulante...
Gigi se complaisait dans la pensé que cette passion lui était destinée… le comportement lunatique de l’Impure, cette apparente crainte à chaque croisements de regards, les palpitations occasionné par un dépassement trop rapproché,… tout était réuni… Elle était AMOUREUSE !! Cela n’en fessait maintenant plus nul doute… le charme méditerranéen avait fait fondre le cœur de glace…

Mais la raison lui revint vite. Se souvenant du moindre détails, se remémorant toutes les informations qui lui était connues, Ginorio ravala ses illusions… la passion qui coulait dans ses veines lui venait de son amour pour le peuple, cet amour froid et franc pour se monde de désolation, cet amour qui la poussait même à allez à l’encontre de ses convictions, cet amour d’autant plus fort qu’il n’est pas teinté de « l’empathie » d’un personnage « trop gentil »… (à pas prendre mal, (comme tout) simple point de vue, j’prefere l’Impure à Ima… bien que j’apprécie aussi fortement cette dernière Wink )


Figé par ses réflexions, il mit quelques instants à répondre à « l’injoncvitation* » d’Angie. (* injonction/invitation… néologisme tiré du « ptit Gigi illustré »)


Lorsqu’il franchit le pas de la porte Gigi eu un gros choc… il découvrit un univers surnaturel… un univers contrastant grandement avec la sobriété du reste de la demeure… En effet ici tout était ROSE… du papier peint orné de fleur mauve, à la literie parcimonieusement accompagnée de coussin d’angora blanc, en passant par les multiples cirfeux et la petite boite à musique qui propageait une douce musique… TOUT ÉTAIT ROSE…

Lorsque Angie lui demanda de tenir sa langue pour son propre bien, il lui répondit :

Ho ! ne vous inquiétez pas… je ne suis pas fou justement !! si ma dame l’apprenait, je serait émasculé sur le champ…
De plus j’ai déjà, à mon goût, été trop associé à Draenor ces temps ci… ça me suffira !!
Pour finir je deviens agoraphobe… J’ai de grosses difficultés à me faire comprendre… si vous ajoutez à ceci l’implacable envie qui me pousse à ne pas être trop « gentil », à associer une part de « méchanceté gratuite », une pointe « d’humour » à chacune de mes paroles… Imaginez vous j’irais même raconter que vous êtes éprit de moi et que votre chambre est ROSE… large sourire
Bref !! l’envie de retourner en Cité Neutre, de « voir » des inconnus, n’est pas dans mes principaux objectifs... Seul quelques projets proposés dernièrement m’y pousseraient… la larme à l’oeil. ^^
Ne vous faites donc pas de soucis.


M’enfin j’aime pas parler de moi… léger rictus qui trahissait la crédibilité de ses propos (surtout quand « il » revient de soirée…)

En se dirigeant vers la salle d’eau
Ne vous inquiétez pas pour moi… je fais comme « chez moi »… ne me donnez pas de serviettes fraîchement lavées… vous confirez celles dont vous vous êtes servie aux lavandières après que je me sois séché… j’ai déjà trop abusé de votre hospitalité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Lun 4 Déc - 15:48

L'homme resta un instant immobile sur le pas de la porte, semblant scruter avec incrédulité le moindre détail de la pièce dont on venait de lui autoriser l'accès.

L'Impure finit par s'assoir sur la chaise qui tenait compagnie au guéridon posé dans le coin de la pièce. Elle le fixait avec incompréhension, se demandant si c'était la nudité des lieux qui le mettait dans cet état, ou plutôt la tristesse qui était présente dans ce néant, visible jusque dans la couleur grise des murs.

Finalement, il se décida à répondre à sa question et pénétrer un peu plus dans la pièce. Elle l'écouta, et resta à son tour abassourdie par ce qu'il racontait. Elle eut un peu de mal à ne pas lui montrer qu'elle même se demandait si il avait toute sa tête lorsqu'il parla de Rose... Il se dirigea ensuite vers la salle d'eau, et la voix d'Angie l'interrompit. Elle s'était relevée, et avançait vers lui.


Qu'avez-vous donc bu avant d'arriver ici?
Cela ne m'avait pas frapper l'esprit jusqu'à présent, mais je me demande si vous êtes bien dans votre état normal pour... (Elle se retint de lui faire remarquer que rien n'était rose, de peur de le froisser) parler autant de vous avec une inconnue!

Ainsi donc vous êtes marié? La pauvre femme!

Croyez-vous que je sois insensible au monde extérieur pour ne pas avoir senti votre regard sur moi tout à l'heure? Je 'ai pas de sentiments, ou de coeur si vous préférez, mais mon corps est loin d'être mort, et certaines choses ne m'échappent pas, voyez-vous...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mar 5 Déc - 3:31

Lorsque Ginorio allait enfin atteindre la salle d’eau l’Impure l’interrompit.
Sont interrogation résonna comme une offense dans l’esprit de Gigi… il venait de se confier, et pour la énième fois, il n’était pas compris…
Quand elle le questionna sur son mariage, quand elle émit son avis sur la condition de sa femme… il ne put se contenir. Ses origines méditerranéennes reprirent le dessus… Bien qu’il aimait la dérision et la contradiction, « les humeurs » de l’Impure commençait à lui peser… il répondit alors sur un ton agacé


En effet l’alcool facilite l’expression de mes sentiments, mais n’en modifie pas le contenu…
Ce que j’ai bu !? À vous de me le dire, j’ai absorbé en toute confiance le breuvage que vous m’aviez proposé ! (bo me creuser la tête, pas réussi à insérer le fait que je revenais de soirée le jour de mon délire « ROSE »… dsl)

C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai eu le courage d’aborder la sublime créature que je prénomme « ma Femme »…

Et non, nous ne sommes pas mariés, mais notre relation « amicalement amoureuse » longue de bientôt huit saisons ne dessine que de bon présage… seul son « sale caractère lunatique », semblable au votre, m’agace au plus haut point… Cependant je la chéri du plus profond de mon ÂME, et sa condition est enviée par beaucoup…

Se rendant compte qu’il parlait encore de lui Gigi bifurqua.

Vous dite n’avoir pas de cœur mais m’avouer votre sensibilité… N’avez-vous pas l’impression de vous confier à un inconnu… !!

Lorsque Ginorio comprit que « le regard » dont l’Impure parlait était celui plongé dans son décolleté, il « re-bifurqua » plus timidement

Heu !! mais heu !!... Si vous ne voulez pas que je rentre dans votre salle d’eau dites le moi…
Ah ok !! J’ai compris !! Vous cachez Téné des attaques de Sanguine… c’est ça !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Mar 5 Déc - 19:14

Son visage devint rouge de colère, et elle ne put s'empêcher d'élever le ton.

Ca commence à bien faire avec ces allusions à une quelconque relation entre moi et Ténébris!

Pas plus tard que ce matin j'ai entendu le même genre de ragots émanant de la bouche d'une certaine Méréthide Hellfaith (de qui j'attends d'ailleurs des excuses), alliée de Sanguine justement, et à présent c'est vous qui remettez ça sur le tapis.

J'apprécierais sincèrement que l'on cesse d'associer nos noms, à l'avenir.

Mes troupes ont déferler plusieurs fois sur ses terres lorsqu'il était sumérien, et si l'envie m'en prennait, elles repartiraient immédiatement, sachez-le.

Ce genre de propos n'est que pure fiction, et finiront par faire croire à mes alliés qu'ils ont une raison d'être, ce qui est loin d'être le cas.

Elle recula légèrement, et sa voix se radoucit.

Faites à votre aise, ma salle d'eau est à votre disposition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Gigi



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 7 Déc - 16:29

Tel l’arroseur arrosé, Gigi reçu immédiatement le retour du bâton… Son agacement avait eu pour seule réponse un énervement excessif…
Tout penaud, baissant légèrement la tête et regardant l’Impure par le bas, Gigi dut tenir sa langue afin de ne pas aggraver le courroux qui s’abattait sur lui…

Alors qu’il avait tant à redire sur l’hypothétique future attaque dont avait parler Angie… Seul un timide :
c’est bon ! faut pas s’énerver… sortie de sa bouche…

Puis il parcouru les deux enjambées qui le séparaient du pas de la porte de la salle d’eau et s’y s’enferma à double tours.
Un excès de confiance s’empara alors de Gigi… protégé par la frêle porte de bois il se sentit pousser des ailes…
En effet tout en se déshabillant il voulut remettre sur les tapis les informations qu’il possédait sur l’amant éconduit…
Quand soudain, il entendit provenir du couloir, la voix chantante et dramatique d’une soprane énervée…

Un terrible frisson s’empara alors du jeune Italien…
Cette voix !!! Oui il là connaissait !!! C’était celle de… il ne put finir sa pensé lorsque la voix frappa énergiquement à la porte de la chambre d’Angie…

Gigi, comme tétanisé, restait immobile afin d’éviter tout bruit suspect… Une apnée de quelques instants mit en exergue sa peur et sa volonté d’obtenir un silence des plus parfait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Traviata



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 7 Déc - 16:32

Apres quelques instants d’attente derrière la porte de la chambre, La Traviata saisie la poigné et pénétra dans la chambre sans même y être invitée.
Rapidement elle aperçu l’Impure et, bien qu’énervée, se présenta poliment.


Bonjour MaDame, pardonnez mon intrusion, je suis La Traviata dite La Dévoyée, accessoirement la femme de Ginorio Spiga… Ce couard m’avait dit qu’il se rendait en Cité Neutre afin d’haranguer les Révolutionnaire… Bienheureusement certain de mes informateurs mon indiqués qu’il était venu ici… sûrement pour encore courir le jupon !!

La Dévoyée se tut quelques instants afin de sortir de sa besace une peinture de son mari.
Puis en la montrant à Angie, elle reprit.


Vous le connaissez ? Est-il passé par ici !
C’est alors qu’un presque imperceptible chhhhuuuttt retentit de la salle d’eau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwilwileth
L'Avisée
avatar

Nombre de messages : 492
Age : 45
Localisation : Encore et toujours sur mon nuage ;-)
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 7 Déc - 16:54

Elle entra en sifflotant dans l'auberge, les joues rougies par l'air frais qu'amenait cette fin d'automne, un gibier pendouillant à sa ceinture et les bras remplis de bûches qu'elle venait tout juste de ramasser dans la réserve afin d'alimenter le feu.
Comme tous les matin, elle était allé faire une courte balade dans les bois bordant sa capitale. Même si depuis quelques temps des changements s'opéraient en elle, la rendant moins morose, ses promenades matinales avaient toujours eu le don de la mettre de bonne humeur, en plus qu'aujourd'hui, l'un des collets qu'elle avait posés la veille, avait trouvé preneur.

Alors qu'elle disposait les bûches près de la cheminée, une voix aiguë, qu'elle ne reconnu pas, lui parvint de l'étage.
Gwil décida de monter voir qui était la visiteuse. Peut-être pourrait-elle avoir de la compagnie pour le dîner.

Elle trouva l'instigatrice de la vois en compagnie d'Angie, gesticulant, une photo à la main.
Elle semblait chercher quelqu'un.

Regardant l'impure, elle fut surprise par son visage encore rosée de la colère qui l'avait étreint quelques instants auparavant, mais elle se mépris totalement sur l'origine de cette couleur lorsqu'elle entendit un chuintement effacé depuis la salle d'eau.
Comprenant de travers, mais ne désirant pas laisser son allié en mauvais posture, elle entrepris de répondre à la nouvelle venue.


Bonjour ma Dame, vous cherchez quelqu'un?
Si nous laissions à cette Dame l'intimité de ses appartements et redescendions au rez-de-chaussée.
Vous pourrez m'y expliquer qui est cette personne que vous semblez rechercher pendant que je nous prépare un délicieux pot-au-feu. Dame Macquart nous rejoindra dès qu'elle sera prête.

Voulant palier à tout refus de la part de l'étrangère, Gwil ne lui laissa aucune chance de refuser l'offre. Elle lui prit le bras et, insista fortement pour qu'elle la suive en bas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Traviata



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 7 Déc - 18:26

Attendant la réponse de l’Impure, La Traviata sursauta lorsqu’une nouvelle venue l’interpella…
Ce soubresaut fut suivit d’un rapide
oui, réponse à l’interrogation.

Puis écoutant patiemment les palabres de cette dernières tout en acquiescant, La Dévoyée se retourna vers Angie à l’énoncé du nom Macquart et effectua une rapide révérence théâtral…
Lorsque La Traviata se vue proposer le souper, elle resta sans voix face à l’hospitalité ambiante.

Cependant lorsqu’elle sentie une légère étreinte se resserrer insidieusement autour de son bras, un instinct sauvage se réveilla… La dévoyée libera donc son membre d’un geste brusque accompagné de pas chassés qui l’éloignèrent de sa nouvelle interlocutrice, avant de lui dire.


Vous avez raison ! je vous suis ! Mais ne m’empoignez pas comme ça s’il vous plait…

Puis, feignent de réajuster les bas-résilles accrochées à sa guêpière, elle jeta un rapide coup d’œil sous le lit tout en se présentant…

Enfin elle se redressa pour se diriger vers la sortie… Mais à peine eu t’elle franchie le pas de la porte qu’elle se retourna.


Pardonnez moi Dame Macquart, mais puis-je allez me laver les mains avant le souper !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
L'âme impure
avatar

Nombre de messages : 881
Localisation : Entre le ciel et l'enfer
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   Jeu 7 Déc - 23:28

L'homme se contenta de marmonner quelques mots à pein compréhensibles, et fila ensuite dans la salle d'eau. L'Impure l'entendit tourner la clé dans la serrure, deux fois lui sembla-t-il, et fut ensuite surprise par une voix totalement étrangère qui provenait de l'autre côté de la porte qui menait vers le couloir, celle-là où leurs deux mains étaient entrées en contact.

Presqu' immédiatement, une femme pénétra dans la chambre. Les sentiments visibles sur son visage contrastaient étrangement avec le calme et la politesse avec lesquels elle prit la peine de se présenter.

Angie eu tout de même une ébauche de sourire en entendant les termes "accessoirement la femme de ...". Quelle étrange façon de dire que l'on était mariée à quelqu'un! Elle se pencha alors sur le portrait tendu, qui représentait un homme plutôt propre sur lui, bien habillé, les cheveux collés en arrière. Elle leva les sourcils, ne voyant là aucune ressemblance avec l'homme qui se trouvait dans la pièce jouxtant sa chambre.

Non, vraiment ce n'était pas le même genre de personne!

Elle ouvrit donc la bouche pour lui dire n'avoir jamais rencontré cet homme lorsque Dame Gwilwileth fit à son tour irruption dans la chambre. Décidément, tout celà prenait des allures de vaudeville.

L'Avisée attrappa l'intruse par le bras, l'obligeant poliment à la suivre en bas, et Angie ne comprit pas très bien pourquoi elle réagissait de la sorte... Elle n'était tout de même pas elle aussi en train de s'imaginer que l'Impure cachait Draenor le pacificateur dans sa salle d'eau! Qu'est-ce qu'il avaient tous aujourd'hui?

Ah, on continuait à croire ces racontards de l'Impure partageant sa couche avec un pacificateur! Et bien elle allait retourner la situation, et les faire tourner en bourriques...

Elle réfléchit un instant... Dans sa salle d'eau, un homme... Face à elle, une femme qui cherchait son mari volage, et une alliée qui la croyait en compagnie d'un amant... La solution était toute trouvée! Elle allait bien s'amuser!

Aussi, lorsque l'inconnue qui cherchait son époux lui demanda pour utiliser la pièce où Ginorio se trouvait, fit-elle celle qui était embarassée:


A vrai dire, je vais être franche avec vous, c'est impossible.
Figurez-vous que vous m'avez surprise en charmante compagnie... et que nous nous amusions dans la pièce où l'on se lave habituellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamesperdues.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portes ouvertes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portes ouvertes...
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» Journées Portes-Ouvertes du Cubzaguais
» Event N°2 • Journée portes ouvertes à l'université
» Semaine portes-ouvertes au Pens. Miyusaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Publique :: Auberge-
Sauter vers: